PhotosLP


MON 3ème LIVRE "RENCONTRES ARTISTIQUES"

« Rencontres Artistiques » : L’ouvrage s’inscrit dans la collection Carte Blanche & Noire éditée par  la maison d’édition Baie des Anges.  C’est mon  3ème livre dans cette même collection après « De mer à monts »  et « Objectif Artistes ».

 


Rencontres Artistiques-Couverture.jpg


Préface de Jean-Luc Gag

Photo est l’élément tiré du grec phôs, phôtos « lumière », dit en particulier de la lumière du jour, des astres, des flammes, des yeux, […] au figuré […] « lumière de la vérité ».

L’on trouve dans ces mots extraits du Dictionnaire Robert historique de la langue française l’essence même du travail de Louis-Paul Fallot. C’est bien la lumière de la vérité qu’il recherche, de son regard enflammé. Et cette sincérité, d’évidence, l’anime dans chacune de ses réalisations, diapositives, argentiques ou numériques.

« C’est à peine perceptible. Cela ressemble à une senteur discrète et indéfinissable. C’est un chant, un peu plus pressant, un gazouillis d’entre jour et nuit. » Lorsqu’il écrit ces mots sur son blogue – parce qu’il écrit, aussi – Louis-Paul mesure-t-il qu’il parle de lui, que nous le reconnaissons, que transparaît sa bienveillance, qu’il nous touche par ce rayonnement qui lui est propre ?

En effet, Louis-Paul Fallot est un partageur. Il nous prête ses yeux, ses émotions, ses enthousiasmes, pour qu’à notre tour nous aimions les lieux, les choses belles et simples de la nature, les œuvres d’art, les femmes et les hommes sur lesquels il s’est arrêté.

Quand un éditeur donne carte blanche à un artiste, quand cet artiste rencontre des artistes, quand ils offrent cette rencontre à d’autres – nous -, alors des horizons apparaissent et le monde s’illumine.

Jean-Luc Gag, admirateur d’artistes



Rencontres Artistiques-4ème de couverture.jpg


Listes des artistes  et lieux des prises de vues pour le livre Rencontres artistiques :
 Carine Marret (Le Grand Balcon, Vieux Nice), Julie Ricossé (atelier à Nice), Gil Florini (église St Pierre d’Arènes), Michel Redolfi (villa Masséna), George Sculpteur (Tourrettes sur Loup), Kristian (Cabris), Rémy Masséglia (Monaco), Véronique Pépin (Haut de Cagnes), Louis Pastorelli (Nice St Roch et Cimiez),   Isabelle Servol(Contes et Théoule sur Mer)




12/05/2017
0 Poster un commentaire

DANS NICE-MATIN: PROMENADE PHOTOGRAPHIQUE AVEC RENOIR

 

 

Retranscription de l'article de Nice-Matin

 

 

 cagnes-sur-mer    samedi 22 novembre 2008-page 11

 

¨ exposition de louis-paul fallot

 

 

Promenade photographique avec Renoir

 

L'office du tourisme du Haut-de-Cagnes consacre une exposition au photographe Louis-Paul Fallot. Lequel s'est inspiré de Renoir pour son parcours à travers le Cagnes d'hier et d'aujourd'hui.

L'argument lui a été inspiré par le thème de la récente exposition de la Maison des artistes : « Si Renoir vivait aujourd'hui… »

Louis-Paul Fallot a pris le parti de parier que l'artiste utiliserait le langage de son temps, à savoir la photographie. Ou tout au moins se servirait d'un appareil photo en guise de bloc-notes.

Louis-Paul Fallot, dont Cagnes est la ville d'adoption, est lauréat de nombreux prix et l'auteur d'un diaporama sur la nouvelle promenade de l'hippodrome dont une photo a illustré la carte de vœux du maire. Il vient de participer à la 4ème édition du festival transfrontalier « PhotoMenton » au palais de l'Europe.

Pour l'heure, c'est donc à une promenade photographique « la promenade de Renoir en 2008 » qu'il nous convie, en partant de la maison du domaine des Collettes pour arriver au Haut-de-Cagnes, à la Maison des artistes, tout naturellement.

Cagnes est croqué dans toute sa variété, sans oublier les aspects contemporains, tels que l'artiste ne manquerait pas de les voir.

Louis-Paul Fallot rend cet hommage à Renoir en mettant à l'épreuve toute sa propre sensibilité et son regard aiguisé, une certaine patience aussi, pour attraper au vol l'image inattendue, originale. En remettant sur le métier autant de fois que nécessaire son ouvrage.

Le vernissage a montré combien cette œuvre parlait au cœur des Cagnois.

Elle pourra être appréciée jusqu'au 4 janvier 2009.

 

Louis-paul fallot, photographies, « La promenade de Renoir en 2008 ».

Office du Tourisme du Haut-de-Cagnes, jusqu'au 4 janvier 2009

 

 

Légende de la photo :

Louis-Paul Fallot est lauréat de nombreux prix (DR)

 

Lien

vers la Note


23/11/2008
1 Poster un commentaire

PPPPP

PPPP-PhotosLP Fallot.JPG

 

C’est PPPPP comme « Petite Philosophie Pratique de la Prise de vue Photographique »

Et c’est signé – sous forme d’un dialogue entre  Pauline Kasprzak et Jean-Christophe Béchet.

C’est  le livre de cet été que je déguste à petites gorgées, et je me régale !

 

Extrait de la présentation :
« Depuis 150 ans, l’industrie photographique n’a cessé de se développer en lien avec l’essor de la « civilisation de l’image ». Le geste de « prendre des photos » est devenu une pratique courante et banale, en apparence d’une grande simplicité. Pourtant l’acte photographique est plus complexe qu’il ne paraît.(…)

 Conçu sur le principe de l’interview, ce livre se veut autant pratique que théorique et se décline en courts chapitres : cadrage/composition,avant/après, l’appareil, l’éditing, la matière, le réel et le marché de l’art. »

C’est publié aux éditions CREAPHIS

 


05/09/2014
0 Poster un commentaire

MC CURRY AU TPI : L'EXPO TROP PARFAITE ?

Expo McCurry au TPI-PhotosLP Fallot.JPG



Le lancement de la nouvelle expo organisée par le Théâtre de la Photographie et de l’Image de la Ville de Nice (TPI) -   consacrée à une  rétrospective de l’œuvre de Steve McCurry  - s’est fait à grand renfort de communication !

Ce  dernier, (contrairement à ce que j’ai pu lire sur certains réseaux sociaux)  n’est pas venu à Nice  et c’est donc « l’Afghane aux yeux verts » que nous avons vu s’afficher un peu partout,   icône  beaucoup trop réductrice de l’immense œuvre de ce très grand photographe ! Avec,  des blogues et sites Internet aux quotidiens régionaux et autres médias,  des textes de présentation bien peu originaux, souvent de simple copiés/collés de la présentation faite sur le site du TPI !

J’essayerai donc de vous donner ici une autre perception de cette importante exposition, plus personnelle et faite de mon ressenti.
Que les choses soient claires, je conseillerais bien sûr de se rendre au 27 boulevard Dubouchage, une rétrospective de plus de 100 photos de McCurry, cela ne se refuse pas et c’est toujours un bonheur de passer un moment dans l’ancien Théâtre de l'Artistique devenu temple de l’image.

Mais je n’ai pas ressenti  l’émotion d’il y a quatre ans lorsque je vis pour la 1ère fois  la « fille aux yeux verts »  en  grand format  exposés à l’Atelier Soardi ainsi que d’autres œuvres du photographe de Philadelphie.  Une exposition certes plus modeste mais qui fût un vrai choc pour moi, tant visuel qu’émotionnel !

Et puis, je n’ai pas aimé cette  juxtaposition au TPI de la photo de Sharbat Gula de 1984 (Afghan girl)   avec celles prises récemment.  Un film (qu'il me reste à voir) raconte l’histoire de ces retrouvailles;  l’œuvre  originale Afghan Girl méritait donc de mon point de vue une mise en valeur plus  "isolée " et privilégiant l’esthétique au "sensationnel".
Heureusement, d’autres chefs d’œuvres de McCurry sont beaucoup mieux mis en valeur comme ce Boy in Mid-Flight dans la dernière pièce du TPI. (photo ci-dessous)

Au final, ne boudons pas notre plaisir malgré le  côté  un peu trop « commercial » de cette exposition ; les photos sont bien là nous montrant la diversité du travail de Steve McCurry dans le monde durant une trentaine d’année.
Et puis jamais deux  sans trois dit le dicton, alors ce sera je l’espère bientôt, du côté des grands murs des façades des maisons de granit de La Gacilly  pour cet été très français –de Bretagne en Côte d’azur -  de Steve McCurry.


expo mccurry au tpi nice.jpg

Boy in Mid-Flight , Jodhpur, India, 2007
© Steve McCurry/Magnum Photos

 

 Steve McCURRY "Rétrospective"
Jusqu'au 21 septembre 2014 au Théâtre de la photographie et de l'Image
27 bd Dubouchage à Nice
Entrée libre
Site Internet:

http://www.tpi-nice.org/




04/07/2014
0 Poster un commentaire

NICE FESTIVAL DU LIVRE

Je serais à Nice pour le Festival du Livre, édition 2014.

A cette occasion, je présenterais et dédicacerais mon livre "Objectif artistes" sur le stand de mon éditeur.

invit Festival Livre Nice.jpg


11/06/2014
0 Poster un commentaire

A LA LIBRAIRIE LA PLEIADE

Librairie La Pléiade à Cagnes.jpg

 

 

Il y a quelques mois, le quotidien Nice-Matin titrait: "La Pléiade, une page de résistance de 30 ans" et nommait Jean-Pierre et Sylvie Huc "les derniers "Mohicans" du canton, contre vents et marées, ils se battent en amoureux du livre".
Merci à eux et à leur équipe!
C'est ma librairie, et je suis heureux d'y faire le samedi 24 mai une rencontre auteur ainsi que de présenter mon nouveau livre "Objectif Artistes" paru aux éditions Baie des Anges.


invit la peiade.jpg


22/05/2014
0 Poster un commentaire

LANCEMENT DE MON LIVRE OBJECTIF ARTISTES

Le lancement du livre Objectif Artistes aura lieu le samedi 12 avril 2014 à partir de 18 heures à Nice, Auberge de Jeunesse “Les Camélias”, 3 rue Spitalieri.

Il s’agit de mon 2ème ouvrage photographique et il est publié dans la collection « Carte Blanche & Noire » aux éditions Baie des Anges.

 

Invit objectif artistes.jpg


10/04/2014
1 Poster un commentaire

VIVRE POUR VOIR (MARIE-LAURE DE DECKER)

Marie-Laure de Decker à Nice-PhotosLP Fallot.jpg

  Marie-Laure de Decker devant le TPI de Nice le samedi 19 octobre 2013  -   Photographies Louis-Paul Fallot


 

Intimidé, je n’ai pas osé trop lui parler sur les marches du Théâtre  de la Photographie et de l’Image au 27 boulevard Dubouchage à Nice. Juste lui demander si je pouvais la photographier, ce qu’elle a très gentiment accepté.

 « C'est simple, Marie-Laure est là : sur le sable du désert, dans la frénésie des rues, dans les yeux de ses portraits. » a écrit Edouard Boubat (1). Oui, Marie-Laure de Decker  est là,  dans cette série d’autoportraits de tous les âges de sa vie, « sans ego ni nostalgie » raconte-t-elle dans le quotidien régional (2). « Dans une bobine argentique, on a 36 photos. Parfois, on en fait 30(…) j’ai utilisé la fin de mes films pour me photographier dans la glace… ».

Puis s’offrent à nous les images du  monde du siècle dernier, quand elle parcourait la planète et publiait pour Gamma ses  reportages  au Vietnam,  au Tchad …ou encore en Afrique du Sud. Emotion garantie dans cette dernière salle avec les photos des élections qui ont suivies le long combat de Mandela !  « De toute sa carrière, Marie-Laure de Decker a toujours privilégié une approche humaine de ses reportages. Le regard s’est imposé comme une évidence, comme une exigence. » (3).
Marie-Laure de Decker s’est installé dans le Tarn depuis 1995 mais elle poursuit sa carrière, notamment « en consacrant de nombreux reportages aux Wodaabés, peuple nomade du sud du Tchad » et qui compose la partie « couleur » de cette exposition.

La photographe est aussi connue dans le monde du cinéma, elle a fait  le nombreux portraits de Catherine Deneuve dans les années 80,  les photos sur les tournages de « Van Gogh »,  de « Sous le soleil de Satan »… et  a  réalisé en 2013  un film (que l’on peut voir à l’expo et  sur You tube)  sur le 40ème anniversaire de la mort d’Allende «  Maldita Primavera »

Elle photographia aussi de nombreux artistes  de César (sa « première joie photographique » (4)) à  Man Ray, Duchamp, Arrabal, Topor…ainsi que de nombreuses personnalités.

 

 

Je terminerais ce billet en précisant qu’il est bien incomplet, j’en suis conscient tant l’œuvre de cette grande photographe est riche et variée.  Mais aussi en espérant vous avoir donné envie de voir cette exposition que j’ai déjà vu  deux fois!


(1)-Extrait de la préface d’Edouard Boubat « Faire face » à l’ouvrage Profession ? Reporter (1960)


 
(2)- Nice-Matin, page détente du mercredi 6 novembre 2013

(3)- Extrait du texte de présentation  sur le site tpi.org


 
(4)- Interview  à Olivier Delhoume en juillet 1986  et publié dans « mises au point, paroles de photographes » aux éditions Alternatives




  Expo ML de Decker au TPI-PhotosLP Fallot.jpg

« Vivre pour voir »
 Le  Théâtre de la Photographie et de l'Image Charles Nègre   (TPI de Nice)  présente  une centaine d’œuvres de Marie-Laure de Decker dans le cadre de l’exposition "Vivre pour voir".

 

Jusqu’au 19 janvier 2014.
Présentation de l’exposition, éléments  biographiques  et   renseignements pratiques sur le site Internet du TPI  

 


04/01/2014
0 Poster un commentaire

PHOTOMENTON 2013

Photomenton- affiche2013.jpg

 

Ce sera ma 6ème participation à ce grand évènement de la photographie et au profit de l'action humanitaire de l'ONG HAMAP Démineurs. 

Rendez-vous au Palais de l'Europe à Menton!  Tous les renseignements sont sur le site PhotoMenton :

 http://www.photomenton.com/programme.htm


13/11/2013
0 Poster un commentaire

HOMMAGE A ANDRE VERDET: UNE EXPO ET UN LIVRE

 

A voir jusqu’au 28 septembre à l’atelier de Jacques Renoir, 5 rue Fodéré à Nice, la très belle exposition de photos de  Frédéric Altmann « Pierre Restany – André Verdet, complices en art ».

J’ai pris ces clichés le jour du vernissage où se déroulait également le lancement du livre de Frédérix Altmann « André Verdet, mon carnet photos… de Saint Paul au Mont Fuji » aux Editions Baie des Anges.

 

Expo photos Restany-Verdet.jpg

 

LIENS :
A lire sur artcotedazur.fr l’article d’Elsa Comiot  « Frédéric Altmann à l’atelier Renoir, quel succès! »

Présentation du livre « André Verdet, mon carnet photos » sur le blogue Carte Blanche et Noire


19/09/2013
0 Poster un commentaire